"GRIB - Géographie" - Texte de présentation
Écrit par David Lemée et Guillaume Leturcq   

L’immensité du territoire brésilien offre aux chercheurs en géographie des possibilités d’études considérables dans les domaines de la géographie physique, de la géographie humaine et sociale et de l’aménagement du territoire.

L’étude du Brésil et de ses phénomènes socio-spatiaux est enrichie par la diversité des écosystèmes le composant et la présence de contextes culturels régionaux, urbains, et ruraux pluriels.

Sans omettre l’importance du régionalisme dans l’histoire du Brésil et dans les productions scientifiques en géographie, nous souhaitons privilégier dans l’état des questionnements une approche thématique aux dépens d’une approche régionale, car nous considérons que les thématiques réunissent davantage de sujet d’étude.

Les thématiques qui recouvrent les axes de recherches travaillés par les géographes sont les suivantes :

  1. Géopolitique du Brésil : la place et le poids du Brésil dans le Mercosul, l’Amérique latine et le monde. 
  2. Gouvernance et gouvernement : poids des milieux populaires dans l’élaboration des politiques publiques ; démocratie participative (impacts des politiques publiques sur les nouveaux territoires, rôle des acteurs locaux).
  3. Mouvements de populations : Fronts pionniers, colonisation et exploitation des terres ; migrations, dynamiques et mobilités (urbaines et rurales) ; migrations forcées (barrages, politiques migratoires).
  4. Processus contemporains d’urbanisation des métropoles brésiliennes : ségrégation et fragmentation socio spatiale (quartiers fermés) ; requalification et reconquête des centres villes (espaces publics ; politiques publiques, patrimoine, régulation de l’économie informelle…).
  5. Les défis urbains : expansion urbaine (constitution en région métropolitaine et nouvelles mobilités, étalement urbain et politiques des transports en commun) ; pollution urbaine (gestion de l’eau, gestion du trafic, gestion du paysage urbain) ; tourisme et impacts environnementaux.
  6. Les nouveaux territoires de la religion : le catholicisme, le développement des évangélistes, l’émergence des cultes parallèles.
  7. Gestion des ressources naturelles : érosion, eau, sols et systèmes agricoles, biodiversité, action publique (acteurs, stratégies…)… (Nordeste, Cerrados).
  8. Déforestations et dégradations des milieux naturels (Amazonie, Mata Atlântica…), enjeux sociaux (indiens, nouveaux rapports entre les populations et les autorités locales) et environnementaux (gestion durable des milieux fragiles) de la préservation des écosystèmes.