Lusotopie
Publications - Revues

 

Accéder au site web de la revue Lusotopie (avec l'ensemble des sommaires en ligne et de nombreux textes en accès libre)


Lusotopie est une publication de l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux. L'association des chercheurs de la revue Lusotopie a été créée à Paris, en juillet 1992, par Christine Messiant, Christian Geffray et Michel Cahen, afin de développer l'analyse politique en sciences de l'homme, de la société et de l'environnement sur les lieux, pays et communautés produits par l'histoire et la colonisation portugaises. Basée en France, elle est une association internationale avec des adhérents (universitaires, chercheurs, doctorants, salariés d'ONG, etc.) dans de multiples pays.

Il ne s'agit pas de développer des recherches de type "aire culturelle" (area studies), pour plusieurs raisons. Premièrement, la place sociale de la langue portugaise est très diversifiée selon les territoires et les périodes étudiés : parfois langue maternelle massivement comprise, mais parfois aussi langue parfaitement étrangère ou oubliée depuis plusieurs générations. Deuxièmement, la définition en fonction de la langue portugaise ("lusophonie") mène à la sous-estimation des autres insertions de ces espaces : Europe, Afrique occidentale ou bantoue, Amérique "latine", Asie du Sud, etc. Ce n'est donc pas, en elle-même, la langue portugaise qui définit l'objet de recherche.

Lusotopie est ainsi d'abord une revue de recherches politiques généralistes : le réseau peut étudier la réforme de l'Etat, l'ethnicité, le néolibéralisme, la violence, les guerres civiles, la démocratisation, le mouvement social, la société civile, etc., et applique ces grands questionnements à un espace empirique de recherche, ni plus ni moins pertinent que tout autre, celui des lieux, pays et communautés produits par l'histoire et la colonisation portugaises. La langue peut donc être un critère, mais tout autant l'idéal de l'Etat unitaire, de la nation homogène, le lusotropicalisme, le droit romain, le corporatisme, etc., qui sont des "marqueurs" identitaires souvent plus puissants que la langue elle-même.

Il s'agit donc de regrouper des chercheurs présents par ailleurs dans des unités de recherche diverses : centres d'études européennes, africaines, latino-américaines, asiatiques, etc.

Ainsi, de 1994 à 2004 Lusotopie a publié douze numéros (onze volumes) comprenant chacun un dossier thématique, des articles de mélange et des chroniques aux Éditions Karthala. À partir de 2005, Lusotopie est désormais publié par Brill et devient semestrielle dès 2006. L'association organise également des Journées d'études et cherche à faire vivre un réseau international de recherche politique. Outre la revue, l'association vient de créer (2003) une collection de livres, inspirée par la même orientation de recherches politiques généralistes sur un espace empirique déterminé. Le premier volume est paru en décembre 2003.

Association des chercheurs de la revue Lusotopie, Maison des Suds, 12, Esplanade des Antilles, 33607–Pessac, France. Fax : (00.335) ou (05) 56.84.68.44. Bureau (2003-2004) : président : Michel Cahen (Maison des Suds, 12, Esplanade des Antilles, 33607–Pessac cedex, France ; trésorière : Judith Manya (Université Toulouse Le Mirail) ; membres : Christine Messiant (Centre d'études africaines de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris), Richard Marin (Département d'histoire, Université de Toulouse Le Mirail), Jacky Picard (Cean-CNRS, Bordeaux), Kathleen Sheldon (University of California at Los Angeles).