Les exigences de la FIFA
Bras de fer entre la FIFA et le Congrès brésilien
Copa 2014 - Les exigences de la FIFA
Écrit par Lucas Gardenal   
Mardi, 20 Mars 2012 14:05

Alors que le Brésil est dans la dernière ligne droite pour l’organisation de la prochaine Coupe du Monde de football 2014, réussira-t-il à négocier avec la FIFA une part plus importante des retombées de cet événement que son prédécesseur Sud-Africain ? C’est dans ce but que la présidente Brésilienne Dilma Rousseff a nommé Aldo Rebelo nouveau ministre des sports le 28 octobre 2011.  Ce député communiste est connu pour avoir dénoncé il y a une dizaine d’années les liens entre la multinationale Nike et le président de la fédération nationale de football brésilienne (CBF) Ricardo Teixeira[1] ; ce dernier fut accusé d’avoir reçu 10 millions de dollars de pots-de-vin de la part de l’équipementier américain. La relation entre les deux hommes est par ailleurs toujours houleuse (Teixeira est allé jusqu’a faire de Rebelo son « ennemi numéro un »). Mais en ce qui concerne la négociation avec la FIFA, D. Rousseff a tranché et le nouveau ministre des Sports pourra traiter directement avec la FIFA sans plus passer par le président de la CBF.

Lire la suite...